Vous avez envie de changer de métier, ou de vous lancer en freelance après des années de salariat ? Si vous êtes en CDI, comment faire pour rompre votre contrat sans trop y perdre, et surtout, pour rester en bons termes avec votre ex-employeur ?

Quitter un CDI : démission ou autre ?

Tout d’abord, quitter son CDI se fera par rupture à l’amiable, par démission ou par licenciement. Une rupture à l’amiable du contrat est l’idéal, mais ce n’est pas toujours possible.

Les 3 cas de fin de contrat CDI

Dans le cas de la rupture amiable, vous partez d’un commun accord avec votre employeur et dans des conditions souvent plus avantageuses que celles prévues par la loi. Si vous avez de bonnes relations avec votre entreprise, essayez d’en parler à votre patron avant de prendre une décision. Il s’agit dans ce cas d’une rupture conventionnelle de votre contrat.

Vous pouvez également démissionner. La démission d’un CDI consiste à informer votre employeur de votre décision, par écrit, au moins deux semaines à l’avance. Toutefois, n’oubliez pas que vous devrez respecter le délai de préavis prévu dans votre contrat. Celui-ci est généralement de trois mois.

Vous pouvez également être licencié de votre contrat à durée indéterminée. Depuis mai 2022 et le « Barème Macron », l’employeur n’a plus à invoquer de motif pour licencier un employé en contrat CDI. Vous pouvez toutefois contester cette décision en vous adressant au conseil de prud’hommes.

démission cdi

Quelles indemnités sont prévues ?

Attention, en cas de démission, l’employeur n’est pas tenu de verser d’indemnités de départ. Si vous partez immédiatement, et qu’il vous reste des congés, vous pouvez demander à les faire payer et à être dispensé de préavis de départ. Dans ce cas, vous pouvez avoir droit à des indemnités compensatrices.

En cas de rupture conventionnelle, des indemnités légales sont prévues dans le contrat entre l’employeur et le salarié, en général indexées sur l’ancienneté de l’employé. En cas de licenciement d’un CDI, l’employé a droit à une indemnité de départ égale à un mois de salaire par année de travail cumulée, avec un maximum plafonné.

Conseils pour rédiger votre lettre de démission

Lorsque vous rédigez votre lettre de démission, veillez à :

  • respecter le délai de préavis stipulé dans votre contrat,
  • respecter votre employeur et essayer d’entretenir de bonnes relations avec lui,
  • être bref et clair,
  • remercier votre employeur pour l’opportunité qu’il vous a offerte.

Vous trouverez d’autres conseils sur la rédaction d’une lettre de démission et même des modèles sur les moteurs de recherche.

Un employeur peut-il se retourner contre vous ?

Oui, un employeur peut se retourner contre vous si vous démissionnez d’un contrat à durée indéterminée. Il est donc important d’être très prudent lors de la rédaction de votre lettre de démission et d’essayer de maintenir de bonnes relations avec votre employeur, tout au long du processus.

N’oubliez pas que vous devrez respecter le délai de préavis stipulé dans votre contrat. Enfin, notez que si vous envisagez de créer votre propre entreprise, et que vous allez exercer une activité « concurrente », il est préférable d’en parler à votre employeur pour éviter tout malentendu.