Aussi appelée granulométrie à diffraction laser, la granulométrie laser est une technique de plus en plus utilisée au sein des industries. Elle propose des avantages considérables par rapport à la granulométrie traditionnelle par tamis. Mais en quoi consiste cette technique ? Comment fonctionne-t-elle ? Les réponses dans cet article.

La granulométrie laser : définition

La granulométrie par diffusion laser est une technique de mesure indirecte utilisée pour déterminer la taille des particules des matériaux très fins. On entend par cela des matériaux qui mesurent seulement quelques centaines de nanomètres à plusieurs millimètres. Les appareils de granulométrie laser, comme ceux que vous trouverez sur Ribori-Instrumentation.com, servent essentiellement aux industries qui traitent des matières en particules fines ou en poudre. Il n’est cependant pas rare d’en trouver dans des laboratoires et dans les centres médicaux. En effet, ces appareils de pointe permettent de mesurer avec précision des matériaux dont la taille est comprise entre 0,01µ et 3500 µm.

Comment fonctionne la granulométrie laser ?

La granulométrie laser fonctionne grâce aux principes de diffraction et de diffusion d’un faisceau frappant une particule. Les particules passent à travers un rayon fixe et chacune d’elles diffracte la lumière en fonction de sa taille. La lumière diffractée est ensuite réceptionnée par un détecteur qui la transforme en une image de diffraction. À l’aide d’un modèle optique et d’une procédure appropriée (Théorie de Mie ou théorie de Fraunhofer), l’image va se transformer. À la fin, on obtient une courbe semi-logarithmique de la distribution de particules en volume.

acheter granulométrie laser

En pratique, un appareil de granulométrie laser est doté d’un contenant pour l’échantillon à mesurer. Après l’avoir placé, des faisceaux lumineux sont projetés sur l’échantillon. Puis, les particules présentes dans ce dernier émettront des rayons qui seront mesurés par l’appareil.

La technique de mesure par granulométrie peut être effectuée par voie sèche ou par voie humide selon la nature de l’échantillon analysé.

Les avantages de la technique par granulométrie laser

La granulométrie laser est de plus en plus commune, la preuve en est que de nombreuses industries délaissent la technique par tamis au profit de cette méthode révolutionnaire qui présente de multiples avantages. C’est en effet une technique qui n’implique pas de calibrage, et qui requiert une vérification plus simple grâce à ses étalons standards. Il est possible d’effectuer des centaines de mesures par jour grâce à ce procédé, et un grand nombre de particules peut être échantillonné pour chaque mesure.

Comment choisir un appareil de granulométrie laser ?

Il existe actuellement un grand nombre d’appareils de granulométrie laser, sans parler des marques qui se font de plus en plus nombreuses. L’abondance de possibilités rend le choix de l’appareil adapté plus difficile. Aussi, pour choisir le meilleur dispositif de granulométrie laser, prenez en compte la taille et la nature des échantillons à mesurer. Pour cela, vérifiez bien le mode de dispersion dont vous aurez besoin, selon le type d’échantillon que vous devrez mesurer, et choisissez entre voie humide ou sèche.

N’oubliez pas non plus de considérer les autres fonctionnalités que ce matériel offre. L’idée est surtout de choisir un dispositif qui s’adapte parfaitement à votre activité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Please enter your name here