Outre l’entretien régulier que vous faites de l’intérieur de votre habitation, il est indispensable de garder en bon état l’extérieur également. En effet, la façade de votre maison est la partie qui est la plus exposée aux différentes intempéries. Ce qui participe à sa dégradation précoce. Selon le code de la construction et de l’habitation, le ravalement de façade est une obligation légale qui s’impose à tous. Cependant, quelles sont les différentes phases du processus de ravalement de façade ? Avant d’aborder les 5 étapes du ravalement de façade, nous vous rappelons ce que dit la loi en la matière.

Ravalement de façade : ce que dit la loi

Le code de la construction et de l’habitation (art. L. 132-1 du Code de la construction et de l’habitation) exige de tous propriétaires, l’entretien de la façade de son habitation. En effet, les façades des immeubles ne doivent pas constituer un risque pour la sécurité des occupants ou des passants.

Pour les communes assujetties à un arrêté préfectoral, il est fait obligation légale les travaux de ravalement de façade. Depuis le 1er janvier 2017, ces travaux doivent être réalisés avec ceux d’isolation des murs extérieurs.

Le ravalement de façade se fait en différentes étapes :

  • La demande d’autorisation ;
  • Le diagnostic ;
  • La préparation ;
  • Traitement et réparation ;
  • Application du nouveau revêtement.

La demande d’autorisation

Cette première étape des travaux de ravalement de façade est souvent ignorée. Pourtant, il est impossible de réaliser des travaux de ravalement de façade sans obtenir en amont une autorisation de l’administration communale de là où se situe l’habitation.

Pour être certain de respecter vos délais, il est recommandé d’effectuer la demande assez tôt puisqu’il vous faudra environ 30 jours pour obtenir la réponse de la mairie. Toutefois, si aucune réponse n’est donnée après ce délai, l’autorisation est alors tacite et vous pouvez commencer vos travaux.

Réalisation de diagnostic

À l’instar du diagnostic immobilier, tous travaux de rénovation de façade nécessitent un diagnostic. C’est ce qui permettra de valider l’état de la façade et de retenir les travaux qui doivent être faits. Le diagnostic de votre façade ne peut se faire que par un professionnel qui examinera les différents aspects afin de vous soumettre les réparations utiles à réaliser et les matériaux à utiliser.

Préparation de la façade

Les travaux de ravalement de façade sont précédés d’un nettoyage de la façade pour retirer toutes les impuretés. Le nettoyage du site permet d’exposer les défauts à corriger.

Généralement, pour faire le nettoyage les professionnels exécutent un nettoyage dit de haute pression. Néanmoins, d’autres techniques chimiques peuvent être employées pour les surfaces nécessitant un traitement particulier.

Traitement et réparation

Avant de procéder au revêtement de la façade, il est indispensable de corriger les défauts constatés. En présence de traces de champignons ou de mousse sur les murs de la façade, les techniciens devront assainir les surfaces avant d’appliquer le traitement hydrofuge.

Pose du nouveau revêtement

C’est la dernière étape du processus de ravalement de façade. Cette phase se décline en trois points : l’application d’une première couche pour faciliter l’accrochage de l’enduit, la pose du sous-enduit pour aider à aplanir la façade et la pose de l’enduit de finition.

En somme, le ravalement de façade est une obligation faite à tous propriétaires pour corriger l’aspect externe de l’habitation. Cependant, pour un résultat optimal, il est préférable de réaliser les travaux de ravalement avec ceux d’isolation des murs. Notez que vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt 2020 pour isoler vos murs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Please enter your name here