À la mort d’un proche, de nombreuses dispositions existent pour vous permettre de gérer convenablement les obsèques du défunt. Vous devez souvent opter pour une inhumation ou une crémation. Si pour une inhumation, la dernière demeure du mort est souvent évidente, dans le cas d’une incinération, cela n’est pas toujours évident. Voici quelques pistes pour vous aider à savoir où placer les cendres du défunt.

Dans un cimetière

Les pouvoirs publics ont interdit depuis un certain nombre d’années de conserver les cendres au domicile du défunt. Ainsi, c’est à vous qu’il revient de décider de ce que deviendront les cendres funéraires. Vous pouvez décider de les entreposer ou les disperser de manière classique dans un cimetière.

Nous vous conseillons de faire appel à une entreprise de pompes funèbres pour vous aider à faire votre choix et à organiser la cérémonie. Vous trouverez des informations en ligne et pouvez même demander des devis comme sur pfdelalumiere.fr à Villeneuve Loubet si vous ne voulez pas vous déplacer physiquement.cimetière

Le jardin du souvenir

Aussi appelé puits du souvenir, le jardin du souvenir est un endroit aménagé dans un cimetière pour recevoir les cendres des défunts. Les cendres peuvent donc y être dispersées. Vous devrez toutefois obtenir une autorisation des autorités pour cela.

Le columbarium

Vous pouvez faire une sépulcre dans le cimetière pour y déposer l’urne funéraire contenant les cendres. Il faut noter que ceci est régi par les règles fixées par chaque commune. En général, il suffit que le défunt soit né ou soit un résidant de la commune. Ainsi, l’urne est déposée dans la case du columbarium. Sur la case sont gravées des informations sur le défunt.

La sépulcre familiale ou caveau mixte

Si votre famille dispose d’un caveau ou qu’il existe déjà un caveau commun dans le cimetière, vous pourrez y déposer l’urne. Vous pourriez aussi décider d’enterrer l’urne dans une sépulture cinéraire en pleine terre.

Hors du cimetière

En dehors du cimetière, il existe également quelques endroits où vous pouvez disperser les cendres du défunt. Néanmoins, aucun signe distinctif n’est possible et aucun souvenir n’est autorisé.

Dispersion en pleine nature

Vous pourriez choisir de disperser les cendres de votre défunt dans la nature dans les espaces non aménagés. Vous avez besoin d’une autorisation de la mairie de la commune pour ce faire.

Dispersion en mer

Dans le cas d’une immersion en mer, vous devrez connaître la réglementation maritime et disposer d’une autorisation. Si vous souhaitez immerger l’urne, des règles plus strictes s’appliquent suivant les régions en ce qui concerne la matière de l’urne et la délimitation du lieu où l’immersion est possible. L’opération doit être consignée dans un registre pour garder une trace écrite du lieu de la dispersion et de l’identité du défunt.

Dispersion dans les nuages

Pour le faire, assurez-vous d’être au-dessus d’espaces naturels où n’apparaît aucune voie publique. Vous pourriez utiliser un ballon. Vous pourriez aussi utiliser un dirigeable à bord duquel vous emporterez l’urne et disperserez vous-même les cendres en altitude.

Forêts et montagnes

Vous pouvez aussi répandre les cendres dans les bois ou les montagnes.

Ainsi, les possibilités sont nombreuses. Privilégiez un cimetière si vous désirez venir vous recueillir et apporter des souvenirs après l’enterrement. Si vous préférez par contre disperser les cendres, optez pour la nature. Prenez le temps d’y penser et prenez la bonne décision pour rendre hommage au défunt de la meilleure des façons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Please enter your name here